Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2020

Regards

Il est partout des chemins qui ne mènent nulle part,

Et des carrefours dangereux,

Mais il est aussi des rencontres étonnantes,

Des regards qui se croisent 

Et des mains qui se cherchent

Par-delà l’errance qui est la nôtre.

Maintenant que nous avançons masqués,

Il n’y a plus que les yeux

Pour dire le désir de vivre

Et c’est en rêve

Que les âmes se touchent

Et que les corps s’enlacent

Bravant tous les interdits.

 

littérature

 

 

 

 

20:00 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : littérature

Commentaires

Se faire rentrer le monde au besoin par les pieds, en l’arpentant par des marches harassantes. Se dire que le chant n’est pas séparé du corps et que si le langage poétique n'est pas celui avec lequel le monde communique, s’y tenir cependant et réintégrer la poésie en force.

Écrit par : Michèle | 03/09/2020

La poésie est souvent musique et son chant fait partie intégrante de nous, nous qui marchons et cheminons sur d'étranges sentiers.

Écrit par : Feuilly | 03/09/2020

Écrire un commentaire