Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2018

Paysage

J’ai vogué sur l’océan et me suis laissé emporter par les vagues de ton corps

J’ai aimé ce rivage humide et ta peau brûlée de soleil que caressaient mes doigts

Je t’ai aimée, toi, ta source, et les collines qui surplombaient la mer

Un petit chemin en descend qui serpente  vers le rivage et la grotte des sirènes

C’est là que jaillit la fontaine au pied des falaises entre des pierres moussues

C’est là que je reviens sans cesse en répétant ton nom

 

Plus loin gronde l’océan  et ses tempêtes meurtrières

 

ob_022f17_source.JPG

11:44 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Un merveilleux poème pour un retour ...
Merci
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 11/02/2018

@ Célestine : un merveilleux retour donc ? :)))

Écrit par : Feuilly | 11/02/2018

Trois semaines d'absence, oui, on peut parler de retour... ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 14/02/2018

Écrire un commentaire