Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2022

L'enfance est comme un grand soleil

L’enfance est comme un grand soleil qui luit à l’aube de l’humanité

Elle est la source vive au milieu des jardins d’été

Elle est l’innocence naïve qui croit aux contes d’un autre temps

Des contes étranges où des loups menaçants

Terrorisent nos âmes devenues mortelles.

 

L’enfance, ce sont des jeux éperdus dans les champs de l’éternité

Des courses sans fin jusqu’aux rivages de la mer

Là où tout a commencé un jour, il y a très longtemps

A l’aube de l’humanité.

 

L’enfance se sont des pleurs

Quand une blessure trop vive a touché l’âme

Et qu’il pleut infiniment sur la lande monotone

Et qu’il pleure sur la mer grise jusqu’à l’autre bout du monde  

 

L’enfance se sont des espoirs éperdus

Et des rires comme des cristaux de neige

Dans la blancheur immaculée du temps

 

L’enfance ce sont des souvenirs qu’on oublie

Et puis qui disparaissent petit à petit

Comme l’herbe qui se fane à la fin de l’été

Quand s’évanouit le soleil derrière des horizons pourpres.

 

art-printemps-paysage-rural-champ-de-viol-et-horizon-ciel-bleu-un-printanier-217805823.jpg

Écrire un commentaire